Bouffis poisson fumés

Côté santé et bien être du hareng ou du maquereau

Le poisson s’impose comme l’une des meilleures sources de protéines: il contient les neuf acides aminés essentiels à notre organisme. Ces protéines jouent un rôle clé dans la formation des enzymes digestives, des hormones et des tissus, comme la peau et les os.

Le hareng et le maquereau renferme de grandes quantités d’acide eicosapentaénoïque et d’acide docosahexaénoïque, des acides gras de la famille des oméga 3, dotés d’effets protecteurs sur le système cardiovasculaire.

Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, la consommation régulière de ce poisson réduirait le risque de mortalité par maladies cardiovasculaires1.

Ces oméga 3 seraient aussi dotés d’effets anti-inflammatoires, utiles dans le traitement de pathologies comme l’asthme, l’arthrite rhumatoïde, le psoriasis et lesmaladies inflammatoires de l’intestin.

Ils contribueraient aussi à la prévention des troubles de l’humeur comme la dépression.

L’acide docosahexaénoïque participe égalemenpoit au développement et au fonctionnement du cerveau, ainsi qu’à l’entretien des fonctions cognitives et de la vision.

Le hareng  présente enfin une concentration élevée enséléniumoligo-élément dont les propriétés antioxydantes ont largement été démontrées. Il contribuerait ainsi à prévenir le vieillissement prématuré des cellules causé les radicaux libres.

Le maquereau contribuerait aussi à la prévention des troubles de l’humeur comme la dépression.

Manger notre poisson fumé est donc essentiel pour votre santé.